L’horizon des événements

Après La chaleur des mammifères, c’est encore une fois sa loupe de sociologue que Biz place au-dessus du milieu universitaire – tant pour l’examiner de près que pour y mettre le feu ! La brillance sulfureuse de Céline, sujet d’étude du personnage principal, concentre ici ses rayons pour décrire l’université à l’heure des trigger warnings, des snowflakes et de la cancel culture , à une époque où les sensibilités de chacun tolèrent mal d’être froissées et où l’ignorance semble parfois préférable à une connaissance qui fait mal. Tragicomédie exposant la petitesse des humains – privilégiés – et la grandeur de l’art, L’horizon des événements fait le portrait d’un milieu qui ne sait plus ce qu’est le milieu.