Emmanuelle Dufour

C’est le Québec qui est né dans mon pays ! : carnet de rencontres, d’Ani Kuni à Kiuna

« La vérité, c’est que je suis Québécoise, que ma famille habite leur territoire traditionnel depuis plus de 200 ans et, pourtant, je ne connais pratiquement rien d’eux et je n’en connais aucun. La vérité, c’est que j’ai honte de moi. Honte de nous. »

C’est au contact des Maoris de la Nouvelle-Zélande qu’Emmanuelle Dufour réalise l’ampleur de son ignorance à l’égard des Premiers Peuples du Québec. À son retour, elle entreprend un long cheminement pour aller à la rencontre des réalités autochtones et entamer un dialogue plus que jamais nécessaire. Que révèlent le silence sur les pensionnats autochtones dans les manuels d’histoire et les clichés sur les « Indiens » dans la culture populaire? Comment a été vécue la crise d’Oka par les Autochtones? Racontée à partir de sa propre expérience mais aussi celle de nombreux Autochtones et Allochtones, cette œuvre polyphonique explore les legs de notre inconscient colonial et fait surgir des histoires trop longtemps restées dans l’ombre.

« C’est le Québec qui est né dans mon pays ! » nous dit Anna Mapachee, afin de renverser le miroir de notre histoire coloniale. Si le racisme systémique façonne toujours la condition autochtone, ce carnet de rencontres témoigne aussi du travail entamé par les communautés pour se réapproprier leurs langues, leurs savoirs ancestraux et leurs identités, entre autres à l’Institution Kiuna d’Odanak, « une école faite pour nous autres ».

Et vous, êtes-vous prêt(e)s à explorer votre partie de l’histoire ?