Les histoires de Rachel

«Ça ne me convenait pas du tout d’être le fruit d’une fille dénuée d’intelligence et d’un gars en rut qui, réunis par le plus pur des hasards, tirent un coup en vitesse, sans amour, sans connivence, sans penser aux conséquences – c’est-à-dire moi.»

Quand elle découvre, à 37 ans, que sa mère biologique est une simple d’esprit, Rachel Briand espère très fort que l’autre partie de l’équation– son géniteur – est de nature à rétablir l’équilibre de son ADN. Voilà une bonne raison de se mettre à sa recherche. Munie d’indices ténus et d’une détermination au beau fixe, elle ira, durant toute une année, cogner aux portes derrière lesquelles se cache peut-être ce fameux Philippe Gendron. Entre Montréal et New York en passant par Saint-Antoine-sur-Richelieu, Rachel, serveuse au chic resto Franchère, mène l’enquête de sa vie. En route se dessinent des histoires touchantes. D’amitié. D’amour. De compassion. Et au fil d’arrivée, elle pourrait bien avoir trouvé quelque chose qu’elle ne soupçonnait pas.

Délicieusement écrit, captivant, romantique à souhait, ce roman est une aventure prenante du début à la fin.

Minutieuse artisane des mots, Danielle Charron a traduit et adapté quelques dizaines d’ouvrages en plus de concevoir des cours universitaires en communication. Les histoires de Rachel est son premier roman.